Sport

Une dixième victoire historique pour Rafael Nadal — Roland-Garros

Une dixième victoire historique pour Rafael Nadal — Roland-Garros”

Son adversaire du jour, Stanislas Wawrinka, est resté sans solutions et n'aura gagné que 6 jeux face à la bête espagnole ( 6-2 ) ( 6-3 ) ( 6-1 ). L'Espagnol y a gagné le titre en simple deux fois (2008, 2010).

Nadal s'est qualifié en donnant une leçon en trois sets 6-3, 6-4, 6-0 et à peine plus de deux heures au jeune Autrichien Dominic Thiem, le seul joueur qui l'avait battu cette saison sur terre battue. L'homme à la casquette blanche a été invité par l'organisation à venir brandir une réplique de la Coupe des mousquetaires aux côtés de son " Rafa ", vainqueur quelques minutes plus tôt de son dixième Roland-Garros, un record qui aura du mal à être battu de notre vivant. Il laisse définitivement derrière lui Pete Sampras (14).

Son rendement global à Roland-Garros est 79-2, incluant une fiche impeccable en 10 présences au match ultime. Avec 15 titres en Majeur, il n'est plus qu'à trois unités de Roger Federer. Je n'aurais jamais pu penser qu'il gagnerait dix fois Monte-Carlo, Barcelone et Roland-Garros. Et ceci grâce à mon niveau de jeu et grâce à mon mental, parce qu'il s'agit de deux semaines très tendues. Le sentiment que j'ai est indescriptible. Sur le court du Philippe-Chatrier, il semblait très ému par ce titre: "merci beaucoup, oui incroyable avec cette finale pour la decima". Puissant et diaboliquement chirurgical avec son revers à une main comme avec son coup droit, l'Helvète n'a été poussé dans ses retranchements qu'en demie, et face au numéro 1 mondial, Andy Murray. Et la première, qu'il a déjà occupée pendant 141 semaines en plusieurs tronçons, est de nouveau à portée de sa raquette car le contexte est favorable et son jeu revenu tout près de son sommet. Ce dimanche, après son triomphe, il a repris ce refrain: "C'est vrai que si mentalement tu es bien, tu lâches tes coups, alors que quand tu réfléchis trop, tu perds du temps, des dixièmes de seconde et au fil du match, tu te rends compte que tu joues trop. Mais je pense qu'il faut surtout être en bonne santé". Donc il faut s'adapter, oublier les longs échanges, être capable de gagner les points en 2-3 frappes. Après 18 mois de galères, de blessures et d'incertitudes, Rafael Nadal a balayé tous les doutes et les persiflages à son sujet. Contre Wawrinka, il a été éblouissant de maîtrise. Il signe donc aujourd'hui sa seizième victoire contre le Suisse. Révélé au grand public sur le tard avec une première victoire en Grand Chelem à seulement 28 ans, les photos people y sont plus rares. Pendant ses matchs, après une douche glacée et une séance d'écoute musicale, Nadal range ses bouteilles d'eau dans un ordre bien particulier et ne marche jamais sur les lignes 7. Wawrinka n'a eu qu'une occasion de break (manquée).



Voir aussi

Dernier




Recommandé