Médecine

Plus de 1000 cosmétiques "indésirables" listés par l'UFC-Que Choisir

Plus de 1000 cosmétiques

En attendant, " les consommateurs sont plus que jamais invités à faire la chasse aux substances indésirables en vérifiant par eux-mêmes l'innocuité des cosmétiques qu'ils utilisent quotidiennement, notamment à partir de la base de données participative et en continuant de signaler de nouveaux produits ". Au total 600 produits de beauté font leur entrée dans ce classement. Et de rappeler que cette substance toxique est interdite depuis février dans l'Union européenne pour l'ensemble des produits qui ne se rincent pas.

Dans un communiqué de presse, UFC-Que Choisir a annoncé que, parmi les quelques 1 000 produits cosmétiques, 23 contenaient des substances interdites par la loi comme le MIT. L'association avait alors appelé les consommateurs à alimenter la base de données.

Le magazine publie aujourd'hui la liste des produits à éviter si l'on veut rester en bonne santé, des recettes sont proposées afin de fabriquer soi-même des cosmétiques. Et pour cause: l'Union européenne n'a toujours pas réussi à se mettre d'accord sur une liste de perturbateurs endocriniens pour ne citer que ceux-là. "Et là, attention, surtout chez les enfants".

Crèmes solaires, déodorants, gels douche, produits destinés aux bébés, maquillage, dentifrices, baume à lèvres... Ils contiennent 12 molécules considérées comme préoccupantes, des perturbateurs endocriniens c'est à dire des substances qui bouleversent le système hormonal, des allergisants ou des molécules irritantes. L'organisme conseille donc au public dont la peau est fragile comme les femmes enceintes, les adolescents ou les enfants de ne surtout par utiliser ces produits. Le fameux Mitosyl, très utilisé en cas d'irritation du siège chez le nourrisson, contient du BHA, un antioxydant potentiellement perturbateur endocrinien. Cependant, d'après l'UFC-Que Choisir certains produits n'ont pas été interdits comme "Les masques à l'argile du Petit Olivier et l'antipoux et lentes d'Item qui peuvent faire des ravages " regrettent le site.

Parmi les produits concernés, on trouve par exemple le soin pour les yeux L'Oréal Men ou le gel coiffant fixation blindée de Vivelle Dop. Car, certains produits affichant ces descriptions "contiennent pourtant un allergène des plus redoutables: la methylisothiazolinone (MIT), parfois associé à son proche parent, la methylchloroisothiazolinone (MCIT)" rappelle UFC- Que choisir.

C'est un ingrédient qu'il faut à tout prix traquer sur les étiquettes car si sa présence est légale pour les produits rincés, elle ne l'est plus pour les produits non rincés.



Voir aussi

Dernier




Recommandé