Financer

Les frais de roaming, c'est fini chez Proximus et Orange

Les frais de roaming, c'est fini chez Proximus et Orange”

Une très bonne nouvelle pour les voyageurs mais qui a quelques limites.

Au total et en incluant le marché européen qui va s'éteindre, les frais d'itinérance représentent en moyenne 5% du chiffre d'affaires des opérateurs dans le monde.

Le règlement introduit une formule de calcul, plutôt complexe, pour connaître la quantité maximum de données que l'abonné peut télécharger sans frais supplémentaires. Dès aujourd'hui, les citoyens européens, mais aussi ceux des pays membres de l'Espace économique européen (Islande, Liechtenstein, Norvège) pourront "utiliser leur téléphone mobile comme s'ils étaient dans leur pays d'origine" [La Croix].

Le forfait Free regroupe les appels illimités vers les mobiles et fixes de France métropolitaine, mais aussi vers les mobiles et fixes à l'international. Une véritable mine d'or pour les opérateurs qui, eux, payent ces consommations au prix de gros auprès de leurs homologues européens. Et si les appels effectués depuis un pays européen vers la France sont considérés comme compris dans le forfait, ce n'est pas le cas d'un appel vers un autre pays. Les forfaits avec une enveloppe data incluant un débit réduit au-delà, bénéficient également du débit réduit en Europe, DOM, Suisse et Andorre. Ce souci ne sera qu'un mauvais souvenir à compter du ce 15 juin, date butoir donnée par la commission européenne aux opérateurs téléphoniques. Cela peut se faire par courrier, mail ou même un simple SMS.

Appeler à l'étranger coûte toujours, que ce soit en Europe ou en dehors du continent. Les MMS sont illimités en France métropolitaine (Appels, SMS/MMS illimités hors n° courts, spéciaux, surtaxés et SMS/MMS surtaxés). C'est-à-dire que certains opérateurs mettent à disposition 20 Go de données, mais "seulement" 5 Go peuvent être utilisés en Europe.

Certains, à l'image de Bouygues Telecom en France ou Wind-Tre en Italie, ont choisi de devancer l'appel, quand d'autres, à l'image de l'opérateur historique italien TIM ou de SFR dans l'Hexagone, ont attendu le dernier moment.

Free a décidé plusieurs améliorations. Mais étant donné le temps durant lequel ils ont profité de ces abonnements "spécial Europe ", les poches sont déjà bien remplies pour certains, comme au temps où il fallait débourser presque 100 euros par mois pour un forfait illimité en France!

Enfin, la Poste Mobile n'a indiqué aucune modification avant le 18 juin. Vous avez la même offre depuis 10 ans?

Néanmoins, les opérateurs virtuels (Voo Mobile, Lycamobile, Telenet, Mobile Vikings...) qui ne disposent pas des mêmes obligations que les opérateurs classiques en matière de suppression des droits de roaming.

En itinérance, je peux appeler tous les pays de l'Union européenne?

Pour les forfaits limités en données (qui demeurent la grande majorité des offres actuelles), le montant disponible au sein des pays de l'Union reste globalement le même que dans le pays d'orgine. Et si vous avez une carte prépayée ou un forfait limité, votre communication ou l'envoi de SMS ou MMS sera simplement décomptée de votre forfait. Si vous les dépassez, il pourra vous appliquer un surcoût de 7,70 € HT par Go (6 € HT/Go dès 2018).

En Albanie, en Bosnie-Herzégovine, en Macédoine, au Monténégro et en Serbie, l'utilisation du smartphone continuera d'entraîner des surcoûts comme dans le reste des pays hors de l'Union européenne où les opérateurs restent de libre de facturer appels et connexions comme ils le souhaitent. Ainsi, ils ont défini un usage raisonnable de l'Eurotarif.



Voir aussi

Dernier




Recommandé