Médecine

Législatives : Mélenchon espère former un groupe parlementaire

Législatives : Mélenchon espère former un groupe parlementaire”

La rencontre s'est déroulée ce vendredi après-midi, place de Strasbourg à Marseille.

Dans une circonscription traditionnellement ancrée à gauche, Jean-Luc Mélenchon a viré en tête du premier tour avec 34,31%, devant la candidate LREM (22,66%). Afin de préparer les échéances futures?

"Non, c'est clair, je ne suis pas venu pour être candidat à la mairie de Marseille".

"Marseille ne parle pas au pays alors que Lille parle au pays par Mme Aubry, Lyon parle au pays par M. Collomb, et Toulouse parle au pays par M. Moudenc", a-t-il encore regretté. "Je serai la voix du peuple qui ici représente si bien la situation sociale de tous le pays, en particulier dans cette circonscription ou il y a des très riches et des très pauvres", explique-t-il.

Mélenchon: "Je ne suis pas candidat à la". Il est revenu sur les ambitions politiques de la France insoumise pour le second tour des élections législatives auquel 74 candidats de ce mouvement sont encore présents. Si vous ne le faites pas, vous allez terminer avec le parti unique et 570 circonscriptions Macron. "C'est de la folie". Pour Jean-Luc Mélenchon, "le 'dégagisme' est à l'œuvre", "ça va continuer au deuxième tour" et "ce sera le tour d'Emmanuel Macron bientôt quand les gens vont s'apercevoir [que si] ils ont fichu dehors Les Républicains et le PS, c'est pas pour manger un potage qui contient les deux à la fois". "On va se retrouver avec moins de représentants de l'opposition qu'en Russie", a dit M. Mélenchon.

Éliminé dès le premier tour, devancé à Marseille par Jean-Luc Mélenchon de la France insoumise et Corinne Versini de La République en Marche, Patrick Mennucci a affirmé qu'il ne donnerait pas de consignes de vote pour le second tour des législatives.



Voir aussi

Dernier




Recommandé