Monde

Législatives en France: Macron en bonne position

Législatives en France: Macron en bonne position”

Ils y envoient aussi environ huit députés du Front national, quatre fois plus que dans l'assemblée précédente, et une trentaine de députés de La France insoumise, dirigée par le leader d'extrême gauche Jean-Luc Mélenchon, qui pourra donc former un groupe parlementaire.

[Mis à jour le 18 juin 2017 à 16h34] Les élections législatives en sont arrivées à leur 2e tour ce dimanche. C'est très largement au-delà de la majorité absolue de 289 sièges, mais nettement sous la barre des 400 que laissait augurer le premier tour. Ce record historique sous la Cinquième République s'explique par la victoire annoncée du parti présidentiel, un long marathon électoral entamé en octobre dernier avec les primaires de la droite, marquant un désintérêt croissant pour la politique. Le niveau d'abstention grimpe encore par rapport au premier tour (51,30 %) pour atteindre un niveau historiquement haut à 57-58 %.

L'alliance entre Les Républicains (LR) et l'UDI obtiendrait entre 128 et 130 sièges, au-dessus de la fourchette espérée à droite après le premier tour.

Le parti socialiste ne récolte que 29 sièges, très loin des 284 sièges socialistes de l'assemblée sortante, mais là aussi moins catastrophique que redouté pour un parti qui craignait de ne pouvoir constituer un groupe parlementaire.

Plus à gauche, La France insoumise a vu 17 de ses membres élus et le parti communiste, dix, là aussi bien mieux que prévu. Le Front national obtiendrait quant à lui six sièges. Son vice-président Florian Philippot a lui été défait dans la sixième circonscription de la Moselle. "Nous le devons aussi aux Français, qui ont voulu donner à la représentation nationale un nouveau visage", a déclaré le Premier ministre Edouard Philippe.

"Face à ce bloc mastodonte du système, nous sommes la seule force de résistance à la dilution de la France", a commenté Mme Le Pen dimanche.

POLITIQUE Majorité absolue pour les députés de La République en marche au second tour des élections législatives... Lors du premier tour, REM avait déjà raflé 32,3% des suffrages exprimés, balayant du même coup les partis traditionnels de gauche comme de droite qui "régnaient" sur la vie politique du pays depuis cinq décennies. Résultats, participation, abstention, commentaires: suivez la soirée du second tour en direct.

La majorité octroyée à LRM aura une mission: "agir pour la France", a annoncé dimanche soir le Premier ministre Edouard Philippe, estimant que par leur vote les Français ont, dans leur grande majorité, préféré "l'espoir à la colère, l'optimisme au pessimisme, la confiance au repli".

La coalition de droite composée de LR et de l'UDI serait réduite à moins de 100 députés, celle constituée du PS et de ses alliés de gauche à une trentaine, peut-être moins.

Par ailleurs, l'opposition, que l'on annonçait moribonde, aura malgré tout droit voix au chapitre dans la nouvelle Assemblée nationale. Pour cette XVe législature, l'Assemblée sera en tout état de cause profondément renouvelée.

Les groupes éliront leur président et le successeur au perchoir de Claude Bartolone sera élu le 27 juin. A cette occasion doivent être attribués les postes-clés de la nouvelle Assemblée.



Voir aussi

Dernier




Recommandé