Financer

Koepka méritait bien sa consécration — US Open

Koepka méritait bien sa consécration — US Open”

Brooks Koepka et Tommy Fleetwood étaient aussi à moins 11 avant d'amorcer leur ronde. Il devance le Japonais Hideki Matsuyama et son compatriote Brian Harman (-12), ce dernier qui occupait la tête avant la dernière journée.

Rappelons que les principaux favoris ont mordu la poussière dès le 2e tour vendredi: le tenant du titre et N.1 mondial, l'Américain Dustin Johnson, n'a pas passé le cut, tout comme ses dauphins au classement mondial, le Nord-Irlandais Rory McIlroy et l'Australien Jason Day. Il s'est beaucoup mieux adapté aux conditions de jeu rendues compliqués par de fortes rafales de vent que d'autres prétendants, comme Rickie Fowler, 5e (278), et Justin Thomas, auteur d'une carte-record de 63 la veille et finalement 9e (280). Koepka tournait depuis quelques temps déjà autour de la consécration: il avait terminé 4e de l'US Open 2014 et du Championnat PGA 2016. Comme les six précédents tournois du Grand Chelem, l'US Open semble promis à un joueur qui n'a jamais remporté de titre majeur.



Voir aussi

Dernier




Recommandé