Monde

Comey: Les demandes de Trump sur l'enquête russe étaient "très dérangeantes"

Comey: Les demandes de Trump sur l'enquête russe étaient

Mais devant la commission du sénat, mercredi, James Comey s'est exclamé: " Oh seigneur, j'espère qu'il y a des enregistrements!

L'ancien directeur du FBI a en effet dénoncé des mensonges purs et simples de la part de l'administration Trump. L'ancien patron du FBI a alors confirmé que Donald Trump lui avait demandé sa "loyauté", alors même qu'il supervisait l'enquête sur une éventuelle collusion entre des membres de l'équipe de campagne de Donald Trump et la Russie pendant la campagne présidentielle de 2016.

Certains ont fait la queue depuis 4h du matin pour assister à cette audition. A gauche comme à droite, les élus se montrent très prudents. "Bien que la loi ne mentionne aucune raison particulière pour renvoyer le directeur du FBI, l'administration a alors choisi de me calomnier et, plus important, de calomnier le FBI en disant que cette organisation était désorganisée, que le personnel avait perdu confiance en son dirigeant", a-t-il détaillé.

Avant la réaction de Donald Trump sur Twitter vendredi, une porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Huckabee Sanders, avait assuré que le président n'était "pas un menteur". Menti par exemple sur le fait que le FBI était soulagé de son départ, menti encore en affirmant que jamais il n'avait prononcé la phrase " je vous demande de laisser tomber l'enquête sur le général Flynn ".

Kasowitz pourrait maintenant engager des poursuites, dès la semaine prochaine, contre James Comey pour avoir révélé une partie du contenu de ses conversations avec le président américain, précise une personne informée du dossier vendredi.

Dans ce compte rendu précis, journal de ses multiples rencontres en tête-à-tête avec le président des Etats-Unis, il exprime son malaise face à un homme insistant, au point de demander au ministre de la Justice de lui épargner tout contact avec Donald Trump. Dans une déclaration écrite, James Comey avait déjà relaté ses échanges problématiques avec Donald Trump, et confirmé qu'il avait décidé, dès sa première rencontre, en janvier, de consigner tous ses entretiens individuels avec le président américain. Il n'y a donc pas beaucoup de doute sur le fait qu'il ait voulu mettre fin à l'enquête. Elle vient confirmer ce que tout le monde sait sur Trump et ses abus de pouvoir permanents, ses improvisations mais il est probable que cela ne pourra déboucher sur une procédure d'impeachment dont les Républicains ne veulent absolument pas.

Donald Trump a-t-il fait obstruction à la justice? Et que le président, dans sa lettre de limogeage, avait lui-même évoqué ses discussions avec l'ex-chef de la police fédérale. La question qui est le plus souvent revenue: Pourquoi, n'avez-vous pas dit au président que ses interventions étaient inconvenantes? C'est ainsi que James Comey est allé faire des déclarations préliminaires au Congrès. C'est ainsi dit-il, qu'il a demandé au ministre de la Justice de lui éviter toute interaction avec le président. On peut aussi préciser qu'exceptionnellement, l'audition de James Comey sera retransmise en direct à la télévision, sur ABC, CBS et NBC.

Les sénateurs républicains ont vu une contradiction dans son témoignage.



Voir aussi

Dernier




Recommandé