Monde

Cambadélis quitte la direction du PS

Cambadélis quitte la direction du PS”

Depuis sa cinglante défaite dès le premier tour des législatives dans la seizième circonscription de Paris, la légitimité de Jean-Christophe Cambadélis était sérieusement menacée à la tête du PS. Après une semaine d'entre-deux-tours de tractations et consultations - il s'est notamment entretenu avec Matthias Fekl et Benoît Hamon, vendredi - l'ex premier secrétaire du PS doit annoncer dimanche soir qu'il démissionne de la direction du parti, après trois ans resté à ce poste. Les électeurs ont voulu donner sa chance au nouveau président.

A la tête du PS depuis avril 2014, Jean-Christophe Cambadélis a annoncé qu'il quittait ses fonctions de premier secrétaire. Assumant sa part de responsabilité dans la déroute de son parti, qui obtiendrait moins de 40 sièges à l'Assemblée nationale, il a annoncé sa démission de la direction du parti, qui sera désormais assumée par un collectif.

Le Parti socialiste et ses alliés obtiendraient seulement une trentaine de sièges selon le sondage IPSOS après le second tour des législatives. Il souhaite désormais "repenser la gauche". Le pouvoir absolu est concentré, exercé en toute verticalité se heurtera à cette contradiction.

"J'y participerai avec humilité, mais en étant libre de ma parole".

Pour la suite, "Une direction collective va se mettre en place dans les plus brefs délais", a-t-il lancé. "J'accompagnerai ce combat avec volonté mais je ne le ferais pas en tant que premier secrétaire du Parti socialiste", a-t-il déclaré. "C'est le socle indispensable d'une nouvelle offre politique à gauche pour contrer à la fois le néolibéralisme et le nationalisme". Quasiment tous ses proches ont été battus au premier ou au second tour.



Voir aussi

Dernier




Recommandé