Financer

Attention aux pièges — Fin du roaming

Attention aux pièges — Fin du roaming”

Il en est de même pour l'envoi de SMS ou la consultation d'internet.

Autre crainte évoquée, une hausse des tarifs dans certains pays, en particulier touristiques, afin de compenser la perte de revenus que représentait l'itinérance. Il s'agit du regroupement de l'ensemble des 28 régulateurs des télécoms des 28 états membres de l'Union Européenne. Jusqu'à présent, les autorités de régulation n'ont approuvé qu'une petite proportion de demandes d'exemptions, surtout celles des petits opérateurs.

Parmi les objectifs et enjeux de cet organisme, il y a la neutralité du net, mais aussi la protection des consommateurs passant par l'accessibilité de l'internet.

Chacun essaie d'ailleurs de tirer la couverture à soi, de l'ancienne secrétaire d'État chargée du numérique Axelle Lemaire au président de l'ARCEP, Sébastien Soriano.

C'est une nouvelle étape dans la construction européenne: avec la fin de l'itinérance au sein de l'Union, ce jeudi, les Européens en voyage peuvent désormais appeler et surfer sur leur smartphone sans se soucier de leur facture téléphonique.

La fin du roaming concerne tous les opérateurs qui devront stopper les frais d'itinérance en l'indiquant par notification à leurs consommateurs. Sur la longueur, la règle générale est d'en faire une "utilisation raisonnable", c'est à dire de ne pas passer plus de temps à l'étranger que dans son pays d'origine, celui où a été contracté son forfait. Free, Orange et Bouygues Télécom ont effectivement supprimé le roaming pour les abonnés à des forfaits particuliers. Afin de pouvoir utiliser le réseau, l'opérateur Allemand loue le réseau à l'opérateur Français qui doit alors le payer. Le diable peut se glisser dans les détails, mais en attendant, profitez de cette excellente nouvelle pour votre portefeuille.

Il y avait des inégalités sur l'itinérance.

Toutes ces exceptions sont les reliquats d'une Europe de la téléphonie mobile restée fragmentée par pays au profit des opérateurs pendant plus de 25 ans. Tout dépendait du nombre de forfaits étrangers utilisés dans un pays.

Pour les offres prépayées, quelque soit l'opérateur, les appels, les SMS/MMS et les échanges data depuis la zone Europe de l'opérateur sont facturés au même tarif qu'en France métropolitaine. Le MVNO risque d'être dans l'illégalité pour ne pas respecter les directives européennes, même pour quelques jours.

" On peut plutôt s'attendre à un certain déséquilibre en Europe". Attention également à l'utilisation de votre forfait dans des pays qui sont en Europe dans l'imaginaire collectif (la Suisse par exemple ou les principautés comme Monaco) mais ne font pas partis de l'EEE. Selon une étude d'impact mentionnée par la Commission, et relayée par le journal, les bénéfices cumulés liés aux frais de roaming en Europe s'élevaient à 4,7 milliards d'euros en 2012. Depuis près d'une décennie, ces frais n'ont fait que baisser.

Comment les opérateurs se sont préparés?

A vérifier également, au cas par cas, pour éviter une coûteuse facturation hors forfait. L'augmentation est de l'ordre de 2€ sur la plupart des offres, mais peut atteindre 10€.

Cependant, il ne faut pas qu'ils soient trop perdants, et la régulation leur permet au moins une chose. Ne confondez donc pas appels internationaux et roaming, qui concerne les personnes en déplacement hors de la Belgique.

Plus piégeux encore, mais heureusement beaucoup plus rare, les abonnés doivent aussi se méfier des voyages en ferry: même entre deux pays européens, voire entre la Corse et le continent, les téléphones se connectent via un réseau propre à la compagnie maritime (voir les mises en garde sur le site de Corsica Ferries ou de Brittany Ferries).

Pour l'Internet mobile, les forfaits les plus généreux peuvent comporter des limites - relativement élevées toutefois.



Voir aussi

Dernier




Recommandé