Monde

58 disparus sont présumés morts — Incendie de Londres

58 disparus sont présumés morts — Incendie de Londres”

Cinquante-huit personnes sont considérées comme mortes dans l'incendie de la tour Grenfell de Londres, a annoncé ce samedi 17 juin la police de la ville, alors qu'un précédent bilan des autorités faisait état de 30 morts.

Ce qui porte le bilan total à 88 victimes pour le moment. Il a toutefois ajouté que le nombre de victimes était encore susceptible de changer. Un chiffre qui pourrait encore augmenter, plusieurs jours après l'incendie qui a ravagé cet immeuble de logements sociaux de l'ouest de la capitale britannique. Près de 600 personnes habitaient dans cet immeuble de 120 appartements.

Theresa May devait recevoir samedi à Downing Street "un groupe de résidents, de victimes, de volontaires et de responsables de la communauté locale", après une réunion interministérielle consacrée au drame, a annoncé l'exécutif.

Ce que les habitants reprochent aux autorités locales, c'est de ne pas avoir entendu leur cri d'alarme concernant la sécurité de ce bâtiment de 24 étages parce qu'il représente une population d'origine modeste.

Le revêtement installé sur la façade aurait en outre favorisé la propagation de l'incendie.

Elle reconnaît également que le soutien initial apporté aux familles était "insuffisant" et annonce le déploiement de personnels supplémentaires sur place.

Reste que pour le Guardian, "un leader qui a peur de rencontrer ses concitoyens est fini".

"Les services diplomatiques et consulaires du Maroc à Londres ont appris que sept ressortissants marocains seraient parmi les personnes décédées dans l'incendie", indique un communiqué du ministère publié tard vendredi.

Le sinistre a suscité un vaste élan de solidarité: plus de 3 millions de livres ont été récoltés en faveur des victimes et les dons de vêtements et de nourriture affluaient, tandis que le pape François a adressé ses "condoléances". Près de la tour samedi, des membres de la communauté ont chanté des prières sur l'air d'Amazing Grace, devant des bouquets de fleurs déposés en hommage aux victimes. "Au XXIe siècle, on doit pouvoir offrir des logements sûrs".

Les bâtiments de grande et très grande hauteur font l'objet d'une réglementation spécifique et particulièrement stricte.



Voir aussi

Dernier




Recommandé