Médecine

Les ordinateurs peut-être interdits sur tous les vols

Les ordinateurs peut-être interdits sur tous les vols”

"C'est l'obsession des terroristes, l'idée d'abattre un avion en vol, en particulier si c'est un avion américain, en particulier s'il est plein d'Américains", a dit le secrétaire à la Sécurité intérieure en évoquant une "menace sophistiquée bien réelle".

Interrogé dimanche 28 mai sur la chaîne Fox News, le ministre de la Sécurité intérieure, John Kelly, a indiqué qu'il "pourrait" interdire le transport d'ordinateurs portables en cabine sur tous les vols internationaux arrivant et partant des États-Unis. Ils redoutaient que des ordinateurs et des tablettes ne servent à dissimuler des bombes dans les avions.

Les huit pays dont des aéroports sont actuellement concernés par l'interdiction des gros appareils électroniques sur les vols à destination des Etats-Unis sont la Turquie, la Jordanie, l'Egypte, l'Arabie saoudite, le Koweït, le Qatar, les Emirats arabes unis et le Maroc.

Une interdiction américaine sur les ordinateurs portables pourrait semer la pagaille dans les aéroports européens, avec plus de 3250 vols par semaine prévus cet été entre les pays de l'Union européenne et les États-Unis, selon des chiffres de l'industrie aérienne.

Cette mesure sécuritaire, qui a suscité une controverse au niveau international, a néanmoins été rapidement suivie par le Royaume-Uni qui l'a appliquée à la Turquie, la Jordanie, l'Egypte, la Tunisie, l'Arabie saoudite et au Liban. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.



Voir aussi

Dernier




Recommandé