Divertissement

Polanski veut retourner aux Etats-Unis pour clore les poursuites

Polanski veut retourner aux Etats-Unis pour clore les poursuites”

L'avocat souhaite que son client ne soit plus considéré comme un fugitif.

"Après la confirmation du contenu" du document sous scellé, ses avocats veulent aussi faire reconnaître une décision de la Cour suprême polonaise qui a mis fin en décembre à la demande d'extradition du cinéaste vers les Etats-Unis, ont-ils également fait valoir à l'AFP jeudi.

Roman Polanski est accusé par la justice américaine d'avoir violé une jeune fille de 13 ans en 1977, Samantha Geimer, en marge d'une séance de photographie chez l'acteur Jack Nicholson, après lui avoir fait consommer de la drogue et de l'alcool. À l'époque, on lui avait ordonné de passer un examen psychiatrique à la prison d'État de Chino, où il a été emprisonné pendant 42 jours. Pour l'avocat, ce témoignage prouverait que Roman Polanski a conclu un accord pour ne purger que 48 jours en prison et que cet accord fut signé par le juge.

Après avoir accepté une entente avec le procureur, Polanski avait fui les États-Unis, craignant une longue peine de prison si l'accord était annulé.

En juillet 2010, la Suisse a rejeté la demande d'extradition des Etats-Unis, et il a été libéré.

Son passé l'a rattrapé le 26 septembre 2009. Le réalisateur de "Rosemary's baby" devait présider la 42e cérémonie des récompenses du cinéma français, mais sa nomination a provoqué un tel tollé que Roman Polanski a décidé de renoncer.

Né à Paris de parents juifs polonais, Roman Polanski, 83 ans, est une célébrité en Pologne, pays dont il possède aussi la nationalité.

En 2003, il a remporté l'Oscar du meilleur film pour Le pianiste, mais il n'est allé à Los Angeles pour accepter son prix.



Voir aussi

Dernier




Recommandé