Nationale

Marine Le Pen arriverait en tête dans 9 régions sur 12

Marine Le Pen arriverait en tête dans 9 régions sur 12”

La descente aux enfers dans les sondages se poursuit pour François Fillon. Il est donné à égalité à 19,5% en Auvergne-Rhône-Alpes avec Emmanuel Macron.

C'est la caractéristique qui distingue Marine Le Pen des autres candidats: ses électeurs potentiels sont une écrasante majorité à se déclarer sûrs de leur choix. Dont 816 personnes certaines d'aller voter à l'élection présidentielle. Certes, la proportion est en recul -elle avait atteint 82% le 8 février- mais elle reste nettement supérieure à ses adversaires.

A lire:Une entente est-elle possible entre Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon? Emmanuel Macron est derrière avec 45%, mais connaît un rebond de 9 points par rapport à son point bas, lundi dernier.

François Fillon est désormais crédité de 17,5 à 18,5% des intentions de vote selon les hypothèses, soit un recul de 6,5 points en un mois et de près de 10 points depuis sa victoire à la primaire de la droite et du centre.

Le socialiste Benoît Hamon arriverait en quatrième position, avec 14% à 14,5%, et le candidat de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, en cinquième, avec 11,5% à 12%.

Partout ailleurs, la candidate Front national atteint un score égal ou supérieur à sa moyenne nationale dans ce sondage: 26%, sauf en Nouvelle Aquitaine (21 ou 22%), une région traditionnellement acquise à la gauche où elle arriverait néanmoins en tête.

La théorie statistique permet de mesurer l'incertitude à attacher à chaque résultat d'une enquête. Marge d'erreur de 0,2 à 0,8 point. La candidate frontiste conserve son avance comme le montrent la succession de sondages nationaux publiés en janvier et février mais dans certains régions elle est donnée à plus de 30%, bien loin des intentions de vote nationale.



Voir aussi

Dernier




Recommandé