Financer

L'offre mondiale reste abondante malgré la baisse de production de l'OPEP — Pétrole

L'offre mondiale reste abondante malgré la baisse de production de l'OPEP — Pétrole”

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour le contrat de mars gagnait 42 cents à 53,35 dollars.

Les réserves américaines de brut sont déjà proches de leur plus haut niveau historique depuis le bond dont avait fait part le département la semaine précédente.

Selon l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA), les stocks de brut ont augmenté de 9,53 millions de barils la semaine dernière, à 518,12 millions de barils.

Les réserves d'essence devraient avoir grossi de 500 000 barils et celles de produits distillés baissé de 1 million de barils.


Le marché hésite toujours sur une direction durable à prendre, pris entre une hausse de la production aux Etats-Unis, après la relance des unités de production du pétrole de schiste, et des signes encourageants de l'exécution de l'accord de limitation de production signé fin 2016 par les pays membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et certains de ses partenaires.

"Pour l'instant, la réduction de la production n'a eu lieu que sur le papier: les expéditions de pétrole n'en ont pas été affectées", ont relevé les analystes de Commerzbank dans une note.

Si ces données sont de nature à soutenir un rebond des cours, l'offre mondiale reste abondante et devrait le rester avec la hausse de la production américaine de pétrole de schiste.



Voir aussi

Dernier




Recommandé