Monde

Deux journalistes dominicains abattus en direct

Deux journalistes dominicains abattus en direct”

Le présentateur Luis Manuel Medina, était en train de présenter son bulletin d'information depuis un studio situé à San Pedro de Macoris, à l'Est de Saint-Domingue. Alors qu'ils étaient en direct dans une radio de San Pedro de Macorís en République dominicaine, deux journalistes ont été abattue.

Mercredi matin, un important dispositif policier était déployé devant la station de radio, installée dans un centre commercial. Au moment de la rédaction de ces lignes, des individus ont été arrêtés par la police dominicaine et un homme responsable du drame aurait été identifié sur les lieux lors de l'attaque. Une vidéo publiée sur la page Facebook du journaliste témoigne du drame: des coups de feu sont entendus, une femme hurle "on tire, on tire" avant que la transmission ne soit interrompue. Luis Manuel Medina était connu localement pour livrer à l'antenne des analyses politiques et sociales corrosives. Luis Manuel Medina avait récemment critiqué la pollution d'un lac protégé de la région.

Comme le rapporte The Guardian, Olivo de Leon, du Collège de journalisme qui connaissait les deux hommes, a déclaré que l'attaque était sans précédent dans l'histoire du pays. Les autorités doivent enquêter pour non seulement retrouver les meurtriers, mais aussi leur commanditaire.


Deux journalistes d'une radio ont été tués en République dominicaine, mardi 14 février. Dans ce cas, l'impunité générera de la peur parmi les journalistes, ce qui les effrayera et les empêchera de s'exprimer et de faire leur travail. Il avait été victime d'un " vol " cependant ni sa voiture ni son téléphone n'avaient été volés. L'affaire est toujours en cours.

Alors que les meurtres de journalistes sont rares dans le pays, le harcèlement et l'intimidation sont monnaie courante dans le pays.

Selon Reporters sans frontières, "les journalistes qui osent s'en prendre à la corruption ou au trafic de drogues sont souvent les victimes de violence physique voire de meurtre".



Voir aussi

Dernier




Recommandé