Financer

Ça roule pour le marché européen de l'automobile

Ça roule pour le marché européen de l'automobile”

Les immatriculations de véhicules neufs ont progressé de 10,2% en Europe en janvier, selon les données publiées ce matin par l'Association européenne des constructeurs automobiles (ACEA).

Pour cet organisme, cette croissance est "en partie due à des jours ouvrés supplémentaires" par rapport à l'année dernière.

Si la croissance au Royaume-Uni s'est limitée à 2,9%, les autres grands marchés européens ont profité de l'embellie: la France, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne ont connu une hausse supérieure à 10%.


Côté constructeurs, Volkswagen a démarré 2017 comme il avait fini 2016: solidement implanté à la première place, avec 24,1% du marché européen pour ses 12 marques. En détail, Volkswagen (+10,8%), Skoda (+11,4%) et Seat (+25,9%) ont mieux exploité la période les marques Premium, Audi (+2,7%) et Porsche (+7,1%), rapporte l'Acea. En 2016, la croissance s'était établie à 6,8%. Le groupe de Carlos Tavares, entré en négociation pour la reprise d'Opel, parvient toutefois à obtenir une part de marché de 10,3% (-0,3 point) qui lui assure le retour à la deuxième place du classement, devant...

Chez Renault, la marque au Losange voit ses immatriculations bondir de 10,6%, tandis que Dacia progresse légèrement moins (+9,5%).

Par constructeur, l'italien Fiat Chrysler (FCA) et l'allemand Daimler affichent des progressions parmi les plus élevées, avec des hausses de l'ordre de 15%. A seulement 13 unités de FCA, Ford progresse de 9,9 % sur un an. C'est 100.000 exemplaires de plus que le même mois l'an passé, soit une croissance de +10,2%. A 5,1% du marché européen, Toyota (+11,9 % en janvier), garde l'avantage sur son rival et compatriote.



Voir aussi

Dernier




Recommandé